Quoi manger ?

Qu’est-ce qu’une calorie?

Savez vous ce que sont les calories?

Chaque jour, nous recevons des informations de connaissances, de magazines, de la télévision ou des réseaux sociaux sur la teneur en calories de chaque produit. Des amies disent que, en ayant suivi le régime X réduit en calories, elles ont réussi à réduire telles mesures ou proposent même leur nouvel entraînement physique qui promet d’augmenter le métabolisme et de brûler toute les graisse accumulées. Mais, avant tout, qu’est-ce qu’une calorie, quelle est son utilité et pourquoi en dépendons nous pour vivre, dans ce conflit entre le plaisir de manger et un standard esthétique qui n’est peut-être si bon pour la santé?

La calorie a été définie par le physicien et chimiste français Nicolas Clément au début du XIXème siècle. Pour simplifier, c’est une unité utilisée autrefois en physique qui représente la quantité d’énergie nécessaire pour élever la température de 1 g d’eau de 1 °C. La physique étudie les systèmes inertes, à savoir qui ne sont pas vivants, alors vous pouvez me demander, « qu’est-ce que cela a à voir avec moi? » L’utilisation de la calorie dans la nutrition fut une tentative de mesurer la quantité d’énergie qu’un aliment particulier apporte et combien nous avons besoin au quotidien pour vivre.

En digérant les aliments, notre corps les métabolise en, entre autres choses, de l’énergie vitale. C’est cette énergie qui permet notre respiration, les battements du coeur, le fonctionnement du cerveau et de nombreuses autres activités de notre corps. La nourriture est notre approvisionnement en énergie, l’essence dont nous avons besoin pour fonctionner!

Pourquoi les régimes recommandent une réduction des calories?

Il est donc intéressant de savoir qu’est-ce qu’une calorie: la mesure du carburant nécessaire pour que notre corps fonctionne. Chacun a un quota calorique quotidien qui varie selon divers facteurs. Combien d’énergie votre corps a-t-il besoin par jour? Si vous êtes un athlète, une mère de 3 enfants, un directeur d’entreprise ou vous effectuez toute autre activité, tout change!

Nous savons que le simple acte de dormir dépense de l’énergie (vous « brûlez des calories »), ainsi que la marche, la course, la danse, et tant d’autres actions. Mais cela dépend aussi de nombreux autres facteurs: votre génétique, votre âge, votre niveau de stress, le climat, ….

L’idée de réduire les calories vient de la première loi de la thermodynamique, qui stipule que l’énergie se conserve (de la physique de nouveau, énoncée par le chimiste Antoine Lavoisier au XVIIIème siècle). Selon cette loi, votre poids serait le résultat de ce que vous mangez, moins ce que vous dépensez. En d’autres termes, tout ce que vous mangez et n’utilisez pas est stocké (transformé en graisse) et tout ce que vous dépensez de plus que ce que vous mangez est tiré de vos réserves (vous « brûlez les graisses »). D’où le fameux « manger moins et faire du sport » : réduisez ce qui se rentre et augmentez ce qui sort. C’est pour cela que les régimes recommandent une réduction des calories.

Ceci est une théorie très simpliste. Aujourd’hui nous savons que cette simplification du corps, réduit à une simple boîte inerte, est erronée.

Comment savoir quelle est la quantité de calories dont j’ai besoin?

La science de la nutrition a essayé d’évaluer combien de calories nous avons besoin. Il est fréquent de trouver de nombreux conseils sur le sujet dans des articles, tels que:

● un adulte normal a besoin de 35 calories par kg par jour (par exemple, un adulte de 65 kg : 35 × 65 = 2.275 calories / jour).

Mais comme vous l’avez déjà remarqué, nous sommes tous uniques, et même d’un jour à l’autre sommes différents. La formule ci-dessus n’est donc qu’une simple approximation de la réalité, quelque chose beaucoup trop simplifiée.

Comment faire alors? La bonne nouvelle est que nous avons en nous les outils pour sentir combien d’énergie nous avons besoin. Savoir répondre à la question « qu’est ce qu’une calorie » n’est donc pas vraiment nécessaire.

Comprendre ce qu’est une calorie pour vivre mieux?

Nous avons besoin d’énergie pour respirer, marcher et vivre. La science de la nutrition a donc tenté de déterminer, par l’utilisation de calories, la quantité d’énergie de chaque aliment pour nous aider à définir ce que nous devons manger. Je copie ci-dessous quelques exemples qui peuvent être trouvés dans des articles sur le sujet:

Tableau des calories de certains produits:
● 1 tasse de 240 ml de jus d’ananas naturel sans sucre contient 137 calories
● 1 cannette de 350 ml de bière contient 147 calories
● 1 cannette de 350 ml de Coca-Cola contient 137 calories
● 1 poignée (20g) de noix et de noix de cajou contient 132 calories
● 1 cuisse de poulet (100g) contient 144 calories
● 1 plaquette (200g) de chocolat noir contient 1.074 calories

La quantité de calories dans un produit alimentaire est déterminée en mesurant la quantité d’énergie qu’il libère lorsqu’il est brûlé en laboratoire, soit, à l’extérieur du corps. Ainsi, il a été déterminé que 1g de glucides ou de protéines libère 4 calories (kcal) et 1g de graisse libère 9 calories (kcal).

Dans la pratique, nous ne savons pas très bien ce qui se passe vraiment dans notre corps en termes de libération d’énergie lorsque nous digérons la nourriture. Il faut aussi se rappeler que nous ne digérons pas tout ce que nous mangeons et que les calories ne sont pas un indicateur de la qualité de la nourriture! Voyez, par exemple, dans le tableau ci-dessus, qu’une poignée de noix et un soda ont la même quantité de calories. Pensez-vous que les deux ont le même effet sur votre corps? Bien sûr que non!

On peut donc voir que la science de la nutrition à beaucoup simplifié la réalité et que, à cause de cela, le concept de calories est de moins en moins utilisé. C’est une mesure trop simpliste d’évaluer la nourriture.

Que faire alors? Ma recommandation est de laisser les discussions sur qu’est-ce qu’une calorie » aux chercheurs et professionnels de santé. Ne devenez pas une calculatrice de calories! Concentrez-vous sur l’amélioration de la qualité de ce que vous mangez! La bonne nouvelle, encore une fois, est que nous avons les outils en nous. Notre cerveau a été formaté au cours de milliers d’années pour sentir ce dont nous avons besoin. Regardez un nouveau-né. Il a un instinct qui lui dit quand il a besoin d’allaiter, et de combien de lait il a besoin. Les animaux dans la nature l’ont également.

Il semble que nous perdons cet instinct en grandissant et surtout en essayant de mesurer et de contrôler ce que nous mangeons. Nous devons réapprendre à écouter ces signaux (de faim et de satiété) que notre corps nous envoie. Nous devons reprendre confiance dans notre corps et notre cerveau!

Célébrons la nourriture et l’énergie qu’elle nous fournit tous les jours!

Bon appétit!

Voulez-vous en savoir plus sur la faim et la satiété: Je n’arrive pas à arrêter de manger! Pourquoi? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quoi manger ?

Articles Liés