Comportement alimentaire

Retrouvez votre conscience alimentaire et libérez-vous de la faim émotionnelle

Si vous pouviez vous écrire une lettre, avec comme titre : « libère-toi de la faim émotionnelle« , quel type de recommandation feriez-vous ? Que dites-vous de commencer par une analyse de votre relation avec les aliments en répondant à cette question : vous mangez à cause d’un besoin physiologique ou très souvent « pour manger », sans vraiment y penser ?

Bon, si vous avez cliqué sur cet article, c’est que probablement vous avez ce genre de doutes, n’est-ce pas ? Parce que vous savez que ce questionnement est très commun aujourd’hui.

On peut perdre sa connexion avec son corps, dans la plupart des cas suite à des régimes restrictifs qui dictent ce que l’on peut ou ne peut pas manger, à quelle heure et en quelle quantité.

Ceci dérègle le cerveau car la seule personne qui peut réellement savoir ce que vous pouvez manger, en quelle quantité et à quel moment de la journée, c’est vous-même !

Avant de vous dire : « libérez-vous de la faim émotionnelle », je voudrais commencer par aborder quelques notions de base pour que vous puissiez identifier si réellement vous ressentez une faim émotionnelle, et si c’est le cas, comment vous en débarrasser.

Le secret n’est pas dans la restriction et les régimes, mais chercher à manger mieux. Connaissez l’effet Sophie !

Si vous voulez comprendre de manière plus approfondie les différents types de faim, je vous conseille de lire qu’est-ce que la « faim psychologique » vs physiologique, un texte dans lequel j’explique la différence entre chacune d’elles.

Il est bon de se rappeler que tout ce que vous pouvez percevoir comme des excès n’est pas dû à une faim émotionnelle : il est normal d’avoir envie de manger des choses sucrées ou plus grasses de temps en temps !

Cependant, il est important de comprendre la différence entre ces envies ponctuelles et la faim émotionnelle, cette faim qui nous fait manger pour essayer de calmer des tensions psychologiques. On utilise ainsi la nourriture comme soupape d’échappement pour les obstacles de la vie de tous les jours, comme par exemple soulager la fatigue, ou se récompenser après un effort.

Si vous vous reconnaissez dans les situations décrites ci-dessus, ne vous culpabilisez pas. Ce genre de comportement est très courant. Libérez-vous de la faim émotionnelle en changeant votre comportement et votre relation avec les aliments. On y va ?

Se libérer de la faim émotionnelle en arrêtant de se focaliser sur l’alimentation.

À partir du moment où vous vous dites : « libère-toi de la faim émotionnelle », vous avez déjà fait le premier pas pour avoir une relation plus tranquille avec l’acte de manger.

Une bonne connaissance de soi est fondamentale dans ce processus. Vous avez besoin de faire une auto-analyse et vous interroger sur les choses qui vous font du bien et qui ne sont pas en rapport avec la nourriture. En effet, si vous avez passé une journée difficile, ou vous avez dû faire face à un problème, essayez de ne pas chercher la solution dans le frigo.

Cherchez d’autres formes de réconfort. Voici quelques conseils à noter :

  • Libérez-vous de la faim émotionnelle en recherchant la beauté et le plaisir des choses simples : se promener avec son chien, perdre la notion du temps en jouant avec un enfant, observer le coucher du soleil, méditer !
  • Bougez : si vous n’aimez pas aller à la gym, pourquoi ne pas rechercher une autre activité qui fait bouger le corps et libère les hormones du plaisir générées par le mouvement ? Danser, se promener, nager… cherchez ce qui vous apporte de la joie et de la volonté de vivre !
  • Libérez-vous de la faim émotionnelle en pratiquant une activité manuelle : peindre, faire le ménage, laver la vaisselle, jouer d’un instrument. Il existe mille choses que nous pouvons faire dans notre propre maison et qui peut soulager le stress !
  • Tenez un journal : écrivez les moments où vous éprouvez l’envie de manger quelque chose, même sans avoir faim. Généralement la faim émotionnelle apparaît en fin de journée. En tenant ce registre, vous pouvez apprendre à mieux vous connaître et réussir à limiter la faim émotionnelle autant que possible.
  • Libérez-vous de la faim émotionnelle grâce à la relaxation : que pensez-vous de faire un massage ? Prendre un bain chaud ? Écouter votre musique préférée ?

Tous ces conseils sont gratuits et apportent beaucoup de plaisir !

Bon appétit!

Lisez également :

Découvrez l’Effet Sophie, une méthode qui vise à transformer votre relation avec la nourriture et à écouter les signaux de votre corps. Ce sont six semaines de modules avec des vidéos et des documents qui expliquent les habitudes alimentaires et comment retrouver le plaisir de manger. En savoir plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Comportement alimentaire

Articles Liés