Comportement alimentaire

D’où vient votre dépendance au sucre? Comment s’en libérer ?

Parmi les préoccupations liées aux troubles du comportement alimentaire et aux régimes, l’une des choses qui inquiète le plus les gens est le sentiment d’être accro au sucre. Souvent, la difficulté à contrôler cette volonté intense devient un problème et certains partent à la recherche d’un traitement contre la dépendance au sucre après avoir identifié des symptômes de dépendance.

Dans cet article, je voudrais expliquer un peu l’origine de cette envie d’améliorer la relation que les gens ont avec les friandises : le sucre n’est pas un poison, ni une drogue, contrairement à ce qui se dit.

Mais c’est vrai qu’il peut exister une certaine dépendance au sucre : plus vous en mangez, plus vous avez envie d’en manger. Il est donc intéressant d’identifier quels en sont les déclencheurs afin d’apprendre à y faire face tranquillement et sans stress.

D’où vient la dépendance au sucre ?

La dépendance au sucre peut avoir une origine physique, émotionnelle ou comportementale. Mais en réalité, ces facteurs sont étroitement liés et vous allez comprendre pourquoi. J’ai rassemblé ici quelques-unes des origines possibles de cette envie exagérée de sucreries. Peut-être que cela vous aidera à ne plus avoir constamment envie de sucre. C’est parti !

Régime, restriction, jeûne ou mauvaise alimentation

La nourriture est notre carburant. Si vous suivez un régime, vou absorbez moins de calories car vous éliminer des groupes entiers d’aliments. Si vous jeûnez, vous mettez votre corps en état de vigilance et de stress. Il en va de même pour ceux qui ne font pas très d’attention et finissent par manger « n’importe quoi » tout au long de la journée.

Dans ces cas là, votre corps peut ressentir un manque d’énergie ou de certains nutriments. Et il sait que le sucre est une source d’énergie immédiate et de plaisir, il va donc vous en « demander » davantage. Vous pouvez même essayer de manger quelque chose avec un édulcorant pour tenter de duper votre corps, mais l’envie de sucreries va probablement persister : le cerveau est intelligent. Plus vous tenterez d’interdire ces aliments, plus ils se feront présents dans votre esprit.

Si vous vous reconnaissez dans ces symptômes de dépendance au sucre, voici le traitement que je vous conseille: réévaluez votre alimentation dans son ensemble et permettez-vous de consommer du sucre avec modération, conscience et sans culpabilité. De cette façon, cette sensation de désespoir pour une petite sucrerie aura tendance à diminuer.

Le syndrome prémenstruel

Pendant le syndrome prémenstruel, il existe une fluctuation importante des hormones, ce qui peut affecter l’humeur. La faim a aussi tendance à augmenter. Pour certaines femmes, tout cela est un élément déclencheur d’envie de sucre. Le syndrome prémenstruel étant une phase vraiment délicate, l’idéal est de mieux connaître votre corps: quand la tension commence-t-elle? Quand est-ce qu’elle termine ? Combien de temps cela dure-t-il ?

C’est bien de respecter son corps, de calmer sa faim et ses envies, mais il convient également de rechercher d’autres sources de plaisir qui ne sont pas liées uniquement à la consommation de sucre.

De cette manière, vous parviendrez à être moins accro et à diminuer votre dépendance au sucre.

Angoisse, fatigue, alimentation émotionnelle

Certaines personnes peuvent utiliser des sucreries comme réconfort temporaire pour des problèmes émotionnels. « Je suis tellement fatigué/e aujourd’hui que je mérite cette barre de chocolat. » Avez-vous déjà vécu cette situation ?

Ces moments sont monnaie courante car le corps sait que le sucre procure une sensation agréable. Mais c’est quelque chose de ponctuel… Ce soulagement est fugace et l’angoisse persiste. Si vous avez déjà connu cette situation et que vous voulez en savoir plus sur la faim psychologique, lisez cet article.

Le stress est un autre facteur susceptible d’accroître l’envie de sucreries. Alors, pourquoi ne pas identifier ce qui cause tant de pression et mieux gérer ces moments-là ? Cela fera du bien à votre santé dans son ensemble et vous aurez tendance à vouloir moins de sucre.

Le pouvoir de l’habitude

À la fin de chaque déjeuner, un dessert. À la fin de chaque dîner, un petit carré de chocolat. La force de l’habitude est considérable ! Si vous habituez votre cerveau par la répétition, celui-ci sera surpris lorsque vous ferez quelque chose de différent. Encore une fois : nous ne parlons pas de vice, mais d’un besoin urgent de surmonter cette dépendance au sucre.

L’idéal serait de rééduquer le palais afin de consommer moins de sucre tous les jours. Il n’est pas nécessaire de l’éliminer de manière radicale de votre alimentation. En faisant la paix avec les sucreries, vous verrez votre volonté diminuer. C’est agréable de manger des friandises de temps en temps, avec plaisir et modération, sans compromettre votre santé ni votre poids.

Excès ou dépendance ?

Je conclus cet article en disant que la plupart des gens pensent être accro au sucre, alors qu’en réalité ils ne traversent que des épisodes d’excès. La compulsion, c’est une véritable maladie qui doit être traitée avec un suivi multidisciplinaire.

Elle se caractérise par une suralimentation à très fortes doses, dans un laps de temps très court et avec un sentiment de perte de contrôle.

Ce que la plupart des gens ressentent, c’est l’exagération et non la compulsion. Et exagérer de temps en temps n’est pas un péché. Tant que vous respectez votre corps et que vous savez vous arrêter !

Bon appétit !

Maintenant que vous savez faire la différence entre exagération et compulsion, pourquoi ne pas lire d’autres articles ? Si vous êtes accro au sucre et cherchez comment surmonter votre dépendance, voici d’autres articles qui vont vous aider:

Que diriez-vous de connaître mon programme en ligne l’Effet Sophie, et vous libérer ainsi de la faim émotionnelle ? Il a été pensé pour vous aider à découvrir les déclencheurs de votre alimentation émotionnelle et vous apprendre des étapes simples pour atténuer ou même éliminer ce comportement. Changez votre relation avec la nourriture et vivez mieux. En savoir plus !

 

2 Commentaires. En écrire un nouveau

  • JEAN PIERRE NKUNA
    18 de janvier de 2020 10:25

    Merci pour ce blog consacré à la thématique d’alimentation, j’apprécie la qualité de vos articles et j’ose croire que nous aurons prochainement un autre article très riche.
    Merci et au plaisir de vous lire prochainement.

    Répondre
  • Super article sur le sucre avec beaucoup d’explications sur les causes.

    Je pense que nous fonctionnons par habitude et donc il faut prendre l’habitude de réduire sa quantité de sucre doucement, en réduisant les sucres ajoutés, tels que le carreau de sucre dans le café ou le thé, et ralentir les sodas, sirops, jus de fruits et sucreries.

    ————————————————————————-
    manger sain et équilibré

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Comportement alimentaire

Articles Liés

Menu