Bien-être

Symptômes avant règles : Que se passe-t-il chez la femme ?

Vous avez la sensation de perdre les pédales et d’être hypersensible avant les régles ? Ces symptômes prémenstruels et bien d’autres durent quelques jours avant la menstruation et se répètent de manière cyclique. Ils surviennent à cause des changements hormonaux, qui interfèrent avec le système nerveux central féminin.

Au Brésil, les symptômes avant règles ou symptômes pré menstruels (SPM) sont appelés TPM – troubles prémenstruel, un nom plus explicite qui laisse mieux entendre le moment difficile que traverse la gente féminine. Le concept de TPM au Brésil a largement pris sa place dans la culture. Ce n’est plus un tabou dans les conversations entre amis ou collègues. En France, un homme dirait « elle a ses règles » pour se moquer de l’irritabilité de sa collègue alors qu’au pays de la samba et du football, ce sont les brésiliennes qui disent franchement avoir leurs TPM, c’est à dire leurs symptômes avant règles.

Symptôme avant règle: je deviens folle !?

On entend parfois dire que dans la période qui précède la menstruation, la femme devient un peu incontrôlable. Cela est dû au fait que certaines personnes ressentent les symptômes avant règles de manière plus intense que d’autres. Le corps de la femme traverse une série de changements qui peuvent générer des symptômes comme des céphalées, de l’acné, des coliques, un gonflement au niveau de la poitrine, mais aussi un état dépressif, des crises de pleurs, une certaine irritabilité et même une augmentation de l’appétit. Vous vous reconnaissez dans ces symptômes avant règles ? C’est normal.

Voici quelques astuces pour mieux traverser ce moment délicat.

Comment atténuer les symptômes avant règles ?

  • Pratiquez une activité physique qui vous fait plaisir et qui ne soit pas stressante (marcher, faire du vélo, nager…). Cela soulagera vos douleurs et contribuera à la libération d’hormones favorisant le bien-être.
  • Si vous vous sentez particulièrement stressée pendant cette période, évitez les réunions ou les rencontres importantes. Laissez passer la tempête!
  • Prenez soin de vous et de votre corps, pratiquez des activités qui vous redonnent confiance en vous et vous font du bien : allez vous refaire une beauté au salon de coiffure, sortez avec des amies…
  • Essayez de rester optimiste, et d’éloigner les pensées négatives de votre esprit.
  • Suivez une alimentation équilibrée. Fuyez les régimes restrictifs qui vous irritent encore plus. Mangez selon votre faim, sélectionnez des aliments savoureux, n’essayez pas de manger moins, mais mieux.

L’alimentation est une question cruciale dans nos habitudes quotidiennes, pas seulement pendant la période oú vous ressentez les symptômes avant règles. Vous avec déjà dû percevoir que lorsque nous suivons un régime restrictif, nous sommes plus irritées et de mauvaise humeur. Essayez de vous imaginer en pleine période pré-menstruelle, entrain de ressentir la faim et le désir de manger. C’est un cauchemar ! Lorsque j’accompagne des patientes, nous constatons que lorsque la femme retrouve des habitudes alimentaires saines et en finit avec les privations excessives, les symptômes avant règles disparaissent ou diminuent de manière conséquente. Son organisme, bien nutri, n’exprime pas de carence particulière et cela se ressent.

Les symptômes prémenstruels ne devraient pas être synonymes de cataclysme. Vous pouvez atténuer ces troubles avec une vie plus saine, et cela passe en grande partie par l’alimentation. Mais si vos symptômes sont particulièrement forts et que cela affecte votre vie et vos relations, demandez l’avis d’un médecin qui pourra mieux vous orienter.

Voici quelques articles qui peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Bien-être

Articles Liés